Vous pouvez retrouver notre actualité sur les réseaux sociaux.

Seul

Un homme cherche quelque chose, perdu ou oublié depuis longtemps.

Et si pour s’épanouir pleinement il fallait revenir en arrière ? À un âge où tout est plus facile, exempt de tout jugement personnel ?

Ce spectacle dévoile le cheminement de l’enfance à l’âge adulte, l’évolution de notre perception du Monde et de notre construction par rapport aux autres.

***

Ce projet prend forme à l’école Arc En Cirque de Chambéry, avec l’envie principale de faire vivre le Parkour, activité physique consistant à se déplacer efficacement grâce à ses seules capacités motrices, dans différents types d’environnements, dans la création. La structure sur laquelle évolue Nicolas Baurens a été construite pour permettre d’initier des techniques de déplacement propres à cette discipline, avec des barres en acier proches des structures d’échafaudages classiques.

La construction de la structure a été réfléchie dans un but pratique avec les dimensions pensées en fonction de la taille de l’artiste dans l’optique d’exploiter toutes les parties du cube. L’exploitation du cube en matière de mouvements est donc très riche, notamment dans sa pluridisciplinarité. On retrouve de l’acrobatie au sol, à l’intérieur et à l’extérieur du cube, des équilibres et des mouvements plus gymniques sur les barres du haut ou encore du mat chinois sur les barres verticales. Toutes ces disciplines sont portées part une une bande son qui accompagne l’énergie et l’état de corps dans les différentes parties du spectacle.

Le spectacle, d’une durée de 20 min, a une visée tout public notamment grâce au coté spectaculaire des disciplines que sont le parkour et l’acrobatie ainsi que l’universalité du thème traité qui porte sur la part d’enfance en chacun de nous.

Le chorégraphe

C’est en 2011 à l’âge de 18 ans que Nicolas Baurens découvre le Parkour. Avec des jeunes niçois ils forment un groupe amateur « Témujai”.

Cette discipline libertaire et non cadrée par une autorité lui plait tout de suite. Armé de ses chaussures il arpente les rues de Nice pour sauter toujours plus loin et toujours plus haut.

En 2012 il se tourne vers un parcours professionnel adapté à ses envies et ambitions et début une Fac de Sports.

Il y pratiquera la gymnastique artistique et partagera ses entraînements avec des pratiquants d’horizon différents, notamment avec Mickaël Six et Sami Loviat-Tapie de la compagnie Bakhus.

C’est de cet échange entre “bboys” et “traceurs” que naitra Le spectacle “Glaucos », création de la compagnie dont Nicolas fera partie.

Quelques années plus tard c’est en tant qu’interprète qu’il participera à une nouvelle création de la compagnie Bakhusdans “La couleurs des hommes ».

De ces expériences artistiques naitra l’envie d’une formation plus complète.

En 2016 il intègre l’école « Arc en Cirque » de Chambéry, où il se forme pendant deux ans à d’autres disciplines tels que la Danse et le Théatre.

C’est durant sa formation que prendra forme la première création de Nicolas, le solo ,”Seul ? ».

En dehors de la compagnie Bakhus, il travaille actuellement avec différentes compagnies et dans le cadre de plusieurs projets : « Landscape » de la cie La Migration ainsi qu’avec le Cirque d’Hiver de Helsinki.

05